Critique: Une Pluie Sans Fin

3091642.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original 暴雪将至
Bao xue jiang zhi
Réalisation Dong Yue
Scénario Dong Yue1
Acteurs principaux
Sociétés de production Century Pictures1
Pays d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Genre thriller
Durée 116 minutes1
Sortie 25 Juillet 2018

1997. À quelques mois de la rétrocession de Hong-Kong, la Chine va vivre de grands changements… Yu Guowei, le chef de la sécurité d’une vieille usine, dans le Sud du pays, enquête sur une série de meurtres commis sur des jeunes femmes. Alors que la police piétine, cette enquête va très vite devenir une véritable obsession pour Yu… puis sa raison de vivre.

Premier film du Chinois Dong Yue, « Une pluie sans fin » impressionne par de nombreux points sans convaincre totalement. Si l’on ne peut s’empêcher de penser au film coréen « Memories of Murder », ce premier film n’en a ni la force ni le souffle. Ce polar se déroule en effet de manière quasi neurasthénique, seules quelques montées de violence le sortant de sa torpeur. Le plus intéressant ici, au-delà de l’enquête policière menée par le personnage principal, c’est la peinture d’une Chine en pleine mutation, comme si Yu Guowei était finalement le dernier rempart contre le capitalisme sauvage qui semble frapper son pays. La mise en scène et le travail sur l’image laisse augurer de très bonnes choses venant de ce cinéaste. Dommage qu’Une pluie sans fin suscite un tel ennui…

3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s