Critique: La Mauvaise Réputation (Festival du Cinéma Européen des Arcs)

lamauvaisereputation2.jpg

Iram HAQ

Norvège, Allemagne, Suède2017 / 106’ / première française / VO : Norvégien

Nisha est une jeune fille de seize ans qui mène une double vie. A la maison avec sa famille, elle est la parfaite petite fille pakistanaise. Dehors, avec ses amis, c’est une adolescente norvégienne ordinaire. Lorsque son père la surprend dans sa chambre avec son petit ami, la vie de Nisha dérape.

Sur un sujet similaire à « Noces », l’oppression des femmes dans certaines sociétés, « La mauvaise réputation » s’intéresse à Nisha, jeune norvégienne d’origine pakistanaise. Celle-ci vit une double vie: celle d’une jeune lycéenne comme les autres en journée. Le reste du temps, elle vit selon les rites pakistanais, évitant notamment les distractions et les romances. Un jour, malheureusement, elle est surprise dans sa chambre avec un garçon. Le film vire alors quasiment au thriller, presque au survival, alors que Nisha est emmenée par son père et son frère dans un endroit secret. Si l’histoire sent un peu le déjà vu, la réalisatrice norvégienne a le mérite de savoir faire monter la tension et de ne pas tomber dans le manichéisme. Elle prouve que le père n’est pas l’ordure qu’il peut le laisser croire mais qu’il est seulement prisonnier de traditions dures à porter et que les femmes ont elles aussi leur responsablilité dans la transmission de traditions rétrogrades.

Glaçant et utile!

4

SORTIE JUIN 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s