Critique: Les Hommes du Feu

310176.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Pierre Jolivet
Scénario Pierre Jolivet
Marcia Romano
Acteurs principaux
Sociétés de production 2.4.7 Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 90 minutes
Sortie 5 juillet 2017

Philippe, 45 ans, dirige une caserne dans le Sud de la France. L’été est chaud. Les feux partent de partout, criminels ou pas. Arrive Bénédicte, adjudant-chef, même grade que Xavier, un quadra aguerri : tension sur le terrain, tensions aussi au sein de la brigade… Plongée dans la vie de ces grands héros : courageux face au feu, mais aussi en 1ère ligne de notre quotidien.

Seizième film de Pierre Jolivet, qu’on connaît surtout pour ses drames sociaux ou ses polars, « les Hommes du Feu » est un spot publicitaire grandeur nature pour le métier de pompier mais il n’y a rien de péjoratif là dedans tant le cinéaste ne tombe pas dans la facilité. Pour dépeindre le quotidien d’une caserne de l’Aude, il évite le spectaculaire et le pathos et s’attache à ses personnages. L’enchaînement des interventions de toutes sortes (incendies de forêt, accident de voiture, émeutes urbaines, suicide…) nous plonge dans l’humain, les difficultés des pompiers qu’elles soient psychologiques ou familiales et parfois le manque de reconnaissance d’une profession ô combien indispensable. Si Emilie Dequenne fait le job, c’est Roschdy Zem en Capitaine qui emporte tous les suffrages et le toujours très bon Michael Abiteboul malgré un accent qu’on met un peu de temps à digérer! Du très bon!

4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s