Critique: Layla M. (Festival de Cinéma Européen des Arcs 2016)

layla-m

2016 – Pays-Bas de Mijke de Jong Avec : Nora EL KOUSSOUR, Ilias ADDAB

Layla, jeune fille de 18 ans aux origines marocaines née et élevée à Amsterdam, rejoint un groupe de musulmans radicaux. Si dans un premier temps elle s’intègre à un monde qui nourrit ses idées initiales, elle se confrontera finalement à un choix impossible.

Sur une thématique proche du film de Marie Castille Mention-Schaar, « le ciel attendra« , « Layla M. », film hollandais de Mijke de Jong, s’intéresse au processus de radicalisation. Contrairement au film français, la cinéaste batave ne se concentre que sur le personnage de Layla et la colère qui l’amèneront à faire les mauvais choix; la méthode de radicalisation ne l’intéresse aucunement. Très bien mené, intense et puissant, le récit prend aux tripes et la prestation de la jeune Nora El Koussour y est pour beaucoup tant elle envahit l’écran et suscite l’empathie. Plus que le thème de la radicalisation, « Layla M. » reflète parfaitement les errements d’une jeunesse dépassée. Un coup de poing salvateur!

4

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s