Critique Dvd: le Kimono pourpre

71c9u9HaQTL._SL1333_.jpg

LE FILM:

2.5

Deux inspecteurs inséparables depuis la guerre de Corée recherchent le tueur d’une strip-teaseuse dans Little Tokyo, le quartier japonais de Los Angeles. Le seul indice est une photo de la danseuse assassinée en kimono rouge.

Tourné en 1959, entre « Ordres secrets aux espions nazis » et « les Bas-fonds new-yorkais », «  »le Kimono pourpre » est un film assez déstabilisant. En effet, dans la scène d’ouverture rageuse, dans le plus pur style fullerien, une strip-teaseuse fuit, en pleine nuit, dans le plus simple appareil, et est abattue dans la rue. L’enquête débute très vite, menée par un duo d’enquêteurs composé d’un flic blanc et d’un autre d’origine japonaise. Puis très vite, l’enquête passe au second plan, de façon presque anecdotique, avec notamment un personnage de gros bras japonais totalement inutile, pour laisser place à une intrigue sentimentale. Les deux acolytes tombent amoureux de la même fille qui n’en choisira qu’un des deux au risque de mettre en péril leur histoire d’amitié. Si le scénario semble alors complètement bancal, il convient de reconnaître à Fuller l’audace pour l’époque de mettre en image une histoire d’amour interraciale! Une curiosité plus qu’un grand Fuller!

TECHNIQUE:

4

Une copie très propre et très bien définie!

BONUS:

3.5

On trouve ici la présentation d’un Bertrand Tavernier enthousiaste sur le film et de François Guérif.

VERDICT:

2.5

Un polar sentimental bancal mais audacieux!

Disponible en DVD (16.99 euros) chez SIDONIS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s