Critique Dvd: Des pas dans le brouillard

51GOpHzTcoL.jpg

LE FILM:

4

Assassin de sa femme, Stephen Lowry joue de manière si convaincante les veufs éplorés que ses proches croient à son deuil. C’est désormais de sa jeune domestique qu’il lui faut se débarrasser, celle-ci ayant découvert une preuve contre lui. Elle s’en sert habilement pour obtenir ce qu’elle désire. À ses risques et périls…

Cinéaste peu connu, Arthur Lubin est entre autres le réalisateur de la série des « Francis le mulet ». En 1955, il réalise « des Pas dans le brouillard », film noir au style victorien. On y suit la relation entre Lowry qui vient d’empoisonner sa femme, et sa gouvernante. Mis en scène de façon convaincante, le film de Lubin bénéficie d’une jolie photo mais surtout d’un scénario qui ménage de multiples rebondissements. Le couple (à l’écran et à la ville!) incarné par Stewart Granger et Jean Simmons fonctionne à merveille avec un Granger détestable à souhait et une Jean Simmons magnifique et ambigüe. Un très bon film méconnu à découvrir!

TECHNIQUE:

4

Si les couleurs paraissent parfois un peu ternes, la définition est éclatante. Le son est également satisfaisant, la VO étant à privilégier.

BONUS:

4

Outre la bande-annonce et une galerie photos, on trouve les présentations de Bertrand Tavernier, François Guérif et Patrick Brion, tous trois plutôt enthousiastes.

VERDICT:

4

Un suspense victorien à découvrir!

Disponible en DVD (16.99 euros) chez SIDONIS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s