Critique bluray: Trois Souvenirs de ma Jeunesse

Capture

  • Date de sortie salles:
    20 mai 2015
  • Réalisé par :
    Arnaud Desplechin
  • Avec :
    Quentin Dolmaire, Lou Roy Lecollinet, Mathieu Amalric…
  • Durée :
    2h
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2015
  • Distributeur :
    Le Pacte

LE FILM:

4.5

Paul Dédalus va quitter le Tadjikistan. Il se souvient… De son enfance à Roubaix… Des crises de folie de sa mère… Du lien qui l’unissait à son frère Ivan, enfant pieux et violent…Il se souvient… De ses seize ans… De son père, veuf inconsolable… De ce voyage en URSS où une mission clandestine l’avait conduit à offrir sa propre identité à un jeune homme russe… Il se souvient de ses dix-neuf ans, de sa sœur Delphine, de son cousin Bob, des soirées d’alors avec Pénélope, Mehdi et Kovalki, l’ami qui devait le trahir… De ses études à Paris, de sa rencontre avec le docteur Behanzin, de sa vocation naissante pour l’anthropologie… Et surtout, Paul se souvient d’Esther. Elle fut le cœur de sa vie. Doucement, « un cœur fanatique ».

Alors que la mode des prequels a envahi Hollywood, Arnaud Desplechin se prête au jeu! En 1996, « Comment je me suis disputé…ma vie sexuelle » nous montrait les tribulations sentimentales de Paul Dédalus, notamment avec Esther.  Près de vingt ans plus tard, on retrouve Paul Dédalus qui, à l’occasion d’un problème douanier, va se replonger dans trois souvenirs de sa jeunesse. Ceux-ci  sont évoqués sous la forme de trois chapitres: l’enfance, la Russie et Esther. Le film de Desplechin nous plonge donc dans la jeunesse de Dédalus jusqu’à l’âge de 20 ans. On retrouve l’écriture raffinée de Desplechin et son goût du romantique et du romanesque avec trois chapitres tous très différents: un premier chapitre empreint de poésie, un second proche de l’aventure et de l’espionnage et un troisième en forme de récit d’apprentissage. C’est non seulement remarquablement mis en scène mais on découvre en plus deux formidables comédiens: Quentin Dolmaire, au phrasé identique à celui d’Amalric, et Lou Roy Lecollinet, dont on devrait reparler très vite. Le grand film français de 2015!

TECHNIQUE:

4.5

Parfait!

BONUS:

4

On trouve ici une interview du réalisateur, des comédiens, leurs essais ainsi qu’un extrait du premier opus.

VERDICT:

4.5

Le grand film français de 2015, indispensable!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez BlaqOut

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s