Critique bluray: Hacker

71CZUFfbhWL._SL1290_

  • Date de sortie :
    18 mars 2015
  • Réalisé par :
    Michael Mann
  • Avec :
    Chris Hemsworth, Tang Wei, Viola Davis…
  • Durée :
    2h13min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Blackhat
  • Distributeur :
    Universal Pictures International France

LE FILM:

4

 

 

À Hong Kong, la centrale nucléaire de Chai Wan a été hackée. Un logiciel malveillant, sous la forme d’un outil d’administration à distance ou RAT (Remote Access Tool), a ouvert la porte à un autre malware plus puissant qui a détruit le système de refroidissement de la centrale, provoquant la fissure d’un caisson de confinement et la fusion de son coeur. Aucune tentative d’extorsion de fonds ou de revendication politique n’a été faite. Ce qui a motivé cet acte criminel reste un mystère. Un groupe de hauts gradés de l’APL (Armée populaire de libération chinoise) charge le capitaine Dawai Chen, spécialiste de la défense contre les cyberattaques, de retrouver et de neutraliser l’auteur de ce crime. À Chicago, le Mercantile Trade Exchange (CME) est hacké, provoquant l’inflation soudaine des prix du soja. Carol Barrett, une agente chevronnée du FBI, encourage ses supérieurs à associer leurs efforts à ceux de la Chine. Mais le capitaine Chen est loin de l’idée qu’elle s’en était faite. Formé au MIT, avec une parfaite maîtrise de l’anglais, l’officier chinois insiste pour que ses homologues américains libèrent sur le champ un célèbre hacker détenu en prison : Nicholas Hathaway. Pour Hathaway, rompu à la dureté de la vie carcérale et farouchement insubordonné, c’est peut-être la dernière chance de retrouver une vie normale. Pour ce, il va devoir démasquer l’auteur du logiciel malveillant, le localiser et l’appréhender.

Six ans après « Public Ennemies », le grand Michael Mann revient avec un film dans l’air du temps, sur les pirates informatiques. Mais a-t-il retrouvé de sa superbe? Plutôt oui! Si « Hacker » n’égale pas des oeuvres comme « le Solitaire » ou « Heat », il constitue un polar plutôt au-dessus de la moyenne. La description d’un milieu méconnu est très documentée et surtout l’action rondement menée avec en bonus une scène de fusillade qui rappelle de bons souvenirs. Cerise sur le gâteau, la mise en images du cinéaste réserve quelques beaux moments de cinéma!

TECHNIQUE:

5

 

Du travail de pro!

BONUS:

4

 

Un making of décliné en trois modules dont un qui donne la parole à de vrais hackers!

VERDICT:

4

 

 

Une réussite!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez Universal Pictures dès le 28 juillet

Publicités

Une réflexion sur “Critique bluray: Hacker

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s