Critique DVD: Henry, Portrait d’un Serial Killer

81oUPqVHfhL._SL1500_

  • Réalisé par :
    John McNaughton
  • Avec :
    Tracy ARNOLD, Tom Towles, Mary DEMAS…
  • Durée :
    1h30min
  • Pays de production :
     Etats-Unis
  • Année de production :  1985
  • Titre original : HENRY, PORTRAIT OF A SERIAL KILLER
  • Distributeur :
    PIERRE GRISE DISTRIBUTION

LE FILM: 8/10

Hanté par une enfance martyre, Henry Lee Lucas tue, la seule manière pour lui de se libérer de ses démons. Avec la complicité de Ottis Toole, un autre tueur en série, et de Becky Powell, sa maîtresse, il écume les routes des Etats-Unis, choisissant ses victimes au hasard. Une équipée sauvage et sanglante restée unique dans les annales du crime.

Premier film de la carrière décevante de John McNaughton, Henry, Portrait d’un Serial Killer mit quatre ans à sortir sur les écrans américains après sa réalisation en 1986 en raison de diverses interdictions dues à sa violence. C’est d’ailleurs en vidéo que le film acquit le statut de film culte.  McNaughton s’inspire ici de l’itinéraire sanglant d’Henry Lee Lucas et de son acolyte Ottis Toole. Tourné avec un réalisme documentaire très cru, HPSK prend des libertés avec la réalité, oubliant par exemple la relation homosexuelle entre les deux tueurs, mais réussit à merveille à retranscrire le quotidien de ces êtres dénués de toute morale et remords. L’un des grands films de serial killers avec un Michael Rooker glaçant!

TECHNIQUE: 6/10

Enormément de grain mais le défaut bénéficie finalement au film dans son aspect cru et réaliste!

BONUS: 10/10

On trouve sur le DVD 1 un making of qui est en fait un recueil d’interviews de l’équipe du film (52 mns). Sur le second DVD, on trouve une grande interview du réalisateur, une rencontre entre McNaughton et un critique (22 mins), un module sur les scènes censurées en Angleterre (15 mins), un montage sur le storyboard (5 mins), un portrait d’Henry Lee Lucas durant lequel il intervient à plusieurs reprises (26 mins) traitant son compère de « malade », une passionnante interview du spécialiste Stéphane Bourgoin (30 mins) qui nous apprend entre autres l’origine de sa passion (l’assassinat de sa compagne) pour ces tueurs, un extrait de la rencontre entre Bourgoin et Ottis Toole (7 mins) (fascinant et glaçant!) et enfin des filmographies!

VERDICT: 8/10

Malgré quelques défaits techniques, une édition indispensable!

Disponible en édition double DVD (19.99 euros) chez Filmedia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s