CRITIQUE BLU-RAY: COMME DES FRERES

71HxMcP6VHL__AA1500_

LE FILM: 5.5/10

Depuis que Charlie n est plus là, la vie de Boris, Elie et Maxime a volé en éclats. Ces trois hommes que tout sépare avaient pour Charlie un amour singulier. Elle était leur soeur, la femme de leur vie ou leur pote, c était selon. Sauf que Charlie est morte et que ça, ni Boris, homme d’affaires accompli, ni Elie, scénariste noctambule et ni Maxime, 20 ans toujours dans les jupes de maman, ne savent comment y faire face. Mais parce qu’elle le leur avait demandé, ils décident sur un coup de tête de faire ce voyage ensemble, direction
la Corse et cette maison que Charlie aimait tant. Seulement voilà, 900 kilomètres coincés dans une voiture quand on a pour seul point commun un attachement pour la même femme, c est long… Boris, Elie et Maxime, trois hommes, trois générations, zéro affinité sur le papier, mais à l’arrivée, la certitude que Charlie a changé leur vie pour toujours…

Premier long métrage d’Hugo Gélin et succès surprise, ce road-movie n’est pourtant pas si réussi. Si l’idée de départ, envoyer trois hommes assez différents ensemble en pélerinage en hommage d’une amie commune, est assez séduisante, le rendu est moins satisfaisant la faute à un scénario un peu schématique qui, à trop vouloir susciter l’émotion, finit par l’anésthésier. Le reproche concerne notamment les personnages masculins, tous caricaturaux: le vieux garçon quarantenaire qui a réussi (FX Demaison), le trentenaire sauvage en train d’essayer de construire sa vie (Duvauchelle) et le petit jeune de 20 ans, lunaire, encore dans les jupes de sa mère. Quant à la construction du film qui interrompt à intervalles réguliers la progression des personnages par des flashbacks visant à expliciter des éléments présents, ceux-ci semblent arriver comme des cheveux sur la soupe!

Toutefois, on ne peut que se réjouir de découvrir un Duvauchelle très convaincant dans ce nouveau registre et la révélation Pierre Niney dont la richesse dans le jeu est proprement époustouflante. On retiendra également quelques moments sympathiques et une BO délicieuse de Revolver mais rien d’inoubliable…

TECHNIQUE: 9/10

Un blu-ray très convaincant à tous les niveaux!

BONUS: 10/10

Une interactivité très riche pour ce blu-ray avec notamment un making of (36 mins) très sympa, un bêtisier de 18 mins (un peu longuet), des scènes coupées, des galeries d’affiches et de photos, un sujet sur la présentation du film à Cannes et un module sur la musique.

VERDICT: 6/10

Un blu-ray exemplaire pour un film oubliable…

Disponible en DVD et blu-ray (19,99 euros) chez France Télévisions Distribution.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s