CRITIQUE BLU-RAY: MORT OU VIF

51Zj96+T1JL__SL500_

LE FILM: 8/10

Comme chaque année, les plus fines gâchettes de l’ouest américain se retrouvent à Rédemption. Herod, qui règne en tyran sur la petite ville, organise un tournoi de duels à mort, récompensé pour le finaliste par une énorme somme d’argent. Redoutable tireur, Herod a toujours été le vainqueur. Cette fois-ci, c’est la surprise, une jeune femme, venue de nulle part, s’inscrit pour défier le tueur…

Réalisé bien avant les Spider-Man par un Sam Raimi qui sort tout juste du troisième volet des Evil Dead, ce Mort ou Vif est un bel hommage au western en plein milieu des années 90, durant lesquelles ce dernier se fait rare: à part Danse avec les loups en 1990 et Impitoyable en 1992, les quelques autres productions n’ont pas vraiment marqué les esprits. Grande était donc la curiosité de voir ce réalisateur de films d’horreur un peu barrés se réapproprier la légende de l’Ouest!

Bonne nouvelle: Sam Raimi réussit son hommage tout en gardant son style! L’action se déroule dans une petite ville avec son saloon et son bordel et le cowboys y ont la gachette facile. L’originalité ici tient au fait que le héros est une femme et qu’elle ne compte pas se laisser faire; elle débarque en ville assoiffée de vengeance et rien ne pourra la faire dévier de sa mission. Elle veut la peau de Herod et pour ça elle devra aller au bout du tournoi de duels.

Tout en respectant les codes du western et en y ajoutant quelques clins d’oeil comme la présence de Woody Strode (acteur spécialisé dans le western qu’on a pu voir notamment dans Il était une fois dans l’Ouest) en croque-mort, on reconnaît la caméra de Raimi qui multiplie les effets, donnant à ce western des allures de cartoon! Les blessures par balle laissent même passer la lumière du jour! Et chaque duel est clairement jubilatoire!

Quant au casting, il est absolument parfait: Sharon Stone, Gene Hackman, le jeune Leonardo di Caprio et Russel Crowe sont tous excellents! Rajoutez là-dessus une bande originale d’Alan Silvestri alternant les morceaux typiques de son travail et d’autres ouvertement inspirés de Bacalov et Morricone et vous obtenez un très bon western!

TECHNIQUE: 8/10

Malgré un grain assez présent notamment sur les arrières plan, la définition est très bonne tout comme les couleurs et le son est explosif!

BONUS: 0/10

Nada!

VERDICT: 8/10

Un incontournable pour les fans de western!

Disponible en Blu-ray (14,99 euros) chez SPHE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s