CRITIQUE BLU-RAY: THE AMAZING SPIDER-MAN

LE FILM: 7.5/10

Abandonné par ses parents lorsqu’il était enfant, Peter Parker a été élevé par son oncle Ben et sa tante May. Il est aujourd’hui au lycée, mais il a du mal à s’intégrer. Comme la plupart des adolescents de son âge, Peter essaie de comprendre qui il est et d’accepter son parcours. Amoureux pour la première fois, lui et Gwen Stacy découvrent les sentiments, l’engagement et les secrets. En retrouvant une mystérieuse mallette ayant appartenu à son père, Peter entame une quête pour élucider la disparition de ses parents, ce qui le conduit rapidement à Oscorp et au laboratoire du docteur Curt Connors, l’ancien associé de son père. Spider-Man va bientôt se retrouver face au Lézard, l’alter ego de Connors. En décidant d’utiliser ses pouvoirs, il va choisir son destin…

Le reboot, nouvelle mode hollywoodienne consistant à reprendre à zéro une franchise ayant déjà fait ses preuves, ne pouvait pas passer à côté de la franchise Spider-man! Après une trilogie réalisée par Sam Raimi assez réussie avec Tobey Maguire dans le rôle de l’homme araignée, l’inquiétude était quand même grande du côté des fans du héros, d’autant que le spécialiste Raimi se trouvait remplacé par le rookie Marc Webb qui, au-delà d’un nom prédestiné (web = toile pour les nuls en Anglais) ne présentait sur son CV qu’une romcom indé, « 500 jours ensemble », au demeurant fort sympathique!

A priori discutable, le choix de ce réalisateur s’avère finalement assez cohérent à la vue du film. L’objet de ce reboot étant de revenir aux origines de Spider-man en collant plus au comics originel (selon les dires de fans de la BD que je n’ai jamais lue!), on suit donc dorénavant les aventures d’un Peter Parker lycéen! Et qui dit lycéen, dit désordre hormonal et donc premiers émois amoureux et teen movie du coup! Exit bien sûr Tobey Maguire, remplacé par un excellent Andrew Garfield qui traînait dans les couloirs du studio depuis The Social Network et arrivée du personnage de Gwen, incarné par la charmante et talentueuse Emma Stone!

Qui dit retour aux origines, dit retour sur l’enfance et la jeunesse de Peter Parker et retour sur la mort des parents puis l’adoption par l’oncle et la tante. Le héros montre donc ici une souffrance plus présente que dans la version précédente et vraiment perceptible tout au long du film. Plus réaliste aussi que la version de Raimi, celle-ci montre Peter Parker comme un jeune geek qui se fabrique lui même de quoi lancer des toiles (caractéristique physiologique de Parker dans la version de Raimi) et qui, même en haut d’un gratte-ciel en tenue de Spider-man, n’oublie pas de répondre à son portable!

S’il s’en sort très bien sur cet aspect classique du récit, en ce qui concerne les scènes d’action, le doute pouvait être permis sur les capacités de Webb à tenir le cahier des charges. Que nenni, même s’il n’a pas le style de Sam Raimi ni l’expérience, le néophyte assure tout de même le spectacle grâce à de nombreuses scènes d’action assez réussies et même parfois inventives comme une scène avec des grues pas piquée des hannetons (ça se dit encore ça ?)!

Bref, « the Amazing Spider-Man » s’avère finalement être un pop-corn movie très bien ficelé et très agréable qui parvient à se démarquer de la trilogie Raimi!

Côté technique, ce blu-ray est irréprochable, du bon boulot!

LES BONUS: 10/10

Avec un deuxième blu-ray entièrement consacré aux bonus, c’est l’orgie! Outre un making-of (1h40) passionnant et très complet, on trouve divers modules, scènes coupées, présentation du jeu video ainsi que la possiblilité pour les possesseurs de tablettes de découvrir d’autres bonus grâce à l’appli Second Screen!

VERDICT: 9/10

Un blu-ray top pour un très honorable Spidey!

Disponible en DVD (19,99 euros), bluray premium (24,99 euros) et Ultimate 3D (29,99 euros) chez SPHE


Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s