CRITIQUE: TED

TED

À 8 ans, le petit John Bennett fit le voeu que son ours en peluche de Noël s’anime et devienne son meilleur ami pour la vie, et il vit son voeu exaucé. Presque 30 ans plus tard, l’histoire n’a plus vraiment les allures d’un conte de Noël. L’omniprésence de Ted aux côtés de John pèse lourdement sur sa relation amoureuse avec Lori. Bien que patiente, Lori voit en cette amitié exclusive, consistant principalement à boire des bières et fumer de l’herbe devant des programmes télé plus ringards les uns que les autres, un handicap pour John qui le confine à l’enfance, l’empêche de réussir professionnellement et de réellement s’investir dans leur couple. Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John lutte pour devenir enfin un homme, un vrai !

Premier long métrage de Seth MacFarlane, star de la télé US, précédé d’une campagne marketing savamment orchestrée, « Ted » est le gros succès de l’été outre-Atlantique et se débrouille plutôt bien pour sa sortie en France (plus de 400 000 entrées en 1ère semaine!)!

Contrairement à ce que l’on pourrait penser en voyant cet ourson, le film n’est pas du tout conçu pour les petits! Par contre il semble être conçu pour les adolescents! Le héros, interprété par un Mark Wahlberg qu’on a connu bien meilleur, et son ourson, sont fans de films débiles et ne s’intéressent qu’au sexe et à la fumette!
Conséquence directe: le film alterne entre humour graveleux ( à base de pets et de merde sur le plancher!), limite (blagues sur les Juifs ou les homos) et la vulgarité la plus crasse! Ce ne sont pas ses références à la culture 80’s (Flash Gordon, E.T., Indiana Jones…)assez lourdement soulignées qui sauvent l’entreprise! Sous couvert d’une comédie un peu provoc, le réalisateur cède tout de même aux sirènes hollywoodiennes en terminant son film sur un happy end tout ce qu’il y a de plus convenu!

En gros, vous allez adorer si vous êtes un garçon de 16 ans, si vous êtes un trentenaire qui n’a pas grandi ou si vous êtes sous l’influence de substances illicites!

NOTE: 2/10

6 réflexions sur “CRITIQUE: TED

  1. oui j’ai vu le film hier alléché par les commentaires presse très enthousiastes et comme toi j’ai été assez spectique de ce film régressif, mais qui est bien loin du niveau des films d’Appatow et Farrelly… passé la surprise de voir l’ours parler, le scénario n’avance pas et on reste au niveau de la pochade qui effectivement finit comme souvent en happy end moralisateur

  2. En fait, vous n’avez simplement pas ri aux blagues du film, c’est le seul argument que vous avancez pour expliquer votre avis.
    Et bien disons que l’humour est qqchose de complexe et difficile à expliquer, et qu’une même blague ne fait pas forcément rire la Terre entière. Tout cela est subjectif …

    Nous sur notre Blog http://gowith-theblog.com/ On a adoré TED ! … On a aimé le rythme du film, le travail sur le personnage de l’ourson, son animation, ses expressions faciales qui le rendent irrésistible, et puis le couple de comédiens fonctionnent plutôt bien.
    Évidemment, ce n’est pas le rôle de sa carrière pour Whalberg, mais il réussit à rendre crédible sa relation avec Ted ; quant à Mila Kunis, un peu + en retrait, elle est juste, et son personnage n’est pas stéréotypé : son perso évite le cliché de la femme castratrice qui veut à tout prix le mariage, des enfants, etc … Elle demande seulement à son mec d’évoluer un peu. Mais elle boit des coups avec lui, elle apprécie Ted, elle ne court pas après le mariage, etc …

    Enfin, pour ce qui est des blagues et des dialogues, c’est un humour très américain, très référencé, et assez osé (blagues sur le 11 septembre, sur les juifs, etc …) Il ne faut pas s’arrêter aux blagues sur le shit et l’alcool, il y a des répliques qui passent vite fait mais qui sont plutôt osées (enfin c’est notre avis).

    Voilà Voilà 🙂

    • Très complet tout ça ! Pas du tout d’accord mais tes complet! J’attends d’une comédie qu’elle me fasse rire si possible et au moins qu’elle me donne à réfléchir! Ce n’est pas le cas ici! Je suis sur mon blog, j’ai le droit de dire que les blagues sur les pets, ça va 5 minutes ! Désole mais ce genre de production me met légèrement en colère ! 😉

  3. En colère, carrément ?! … Mais enfin, il ne s’agit que d’un ourson 😉

    Bon plus sérieusement, je comprends complètement qu’on puisse ne pas rire à l’humour de ce film ; en revanche, ça me paraît un peu poussé de dire que cela se résume à des blagues pipi-caca-prout (à part la scène du caca dans le salon, je n’ai pas le souvenir qu’il y ait d’autres vannes de ce type dans le film, non ? …)

    Bien sûr, vous dites ce que vous voulez sur votre Blog ; mais on peut, enfin si vous êtes d’accord, venir dire sur votre Blog qu’on ne partage pas tout à fait votre avis 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s