CRITIQUE BLU-RAY: TRISHNA

trishna

LE FILM: 5/10

De nos jours au Rajasthan, Trishna, une jeune paysanne indienne travaille pour son père. Issue d’un milieu défavorisé, elle fait la rencontre de Jay, un séduisant jeune homme fortuné. Charmé, il offre à Trishna de travailler en tant que serveuse dans son hôtel de luxe. Devenus amants, ils vont alors se plonger dans une passion amoureuse, contaminée par une lutte des classes omniprésente…

Nouvelle adaptation de « Tess d’Uberville » de Thomas Hardy après celle de Polanski, ce « Trishna » est cette fois l’oeuvre du talentueux mais irrégulier Michael Winterbottom! A la différence de Polanski, il situe son action en Inde et nous parle de ce pays émergent où règnent encore certaines pratiques archaïques notamment dans le traitement des femmes. Malheureusement, le scénario semble mal équilibré, nous mettant dans l’attente les 2 premiers tiers du film pour tout dénouer (trop) rapidement. En conséquence, le comportement des personnages paraît parfois inexplicable! Néanmoins, le film vaut pour la beauté de nombreux plans et pour celle de son actrice principale, à l’interprétation un peu fade quand même!

La jolie photo est en tout cas bien mise en valeur dans ce blu-ray parfait sur le plan technique!

LES BONUS: 4/10

Outre la bande-annonce, on trouve seulement une interview du réalisateur courte (11 mins) mais intéressante!

VERDICT: 5/10

Un Tess sauce Curry un peu tiède…

 
Disponible en DVD (19,99 euros) et blu-ray (24,99 euros) chez Bac Films dès le 18 octobre


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s