CRITIQUE BLU-RAY: RESTLESS

LE FILM:

Quand il ne discute pas avec le fantôme d’un jeune Kamikaze japonais de la seconde Guerre Mondiale, Enoch a une passion: assister aux enterrements d’inconnus. Lors d’une de ces cérémonies, il rencontre la jolie Annabel. Très vite, une relation s’installe entre les deux jeunes adultes mais pour combien de temps, Annabel étant condamnée par une tumeur au cerveau ?

La carrière de Gus Van Sant a une originalité qui tient à cette alternance entre films made in Hollywood (Will Hunting, A la rencontre de Forrester, Harvey Milk) et oeuvres un peu plus conceptuelles (Gerry, Elephant, Last days…). « Restless » se situe quelque part entre ces deux extrêmes. Van Sant nous offre une petite merveille de légèreté, chose surprenante compte tenu des thèmes traités, lourdement chargés niveau pathos! Les deux personnages grâce à leur vision très enfantine de l’existence arrivent à éviter tout apitoiement sur leur sort comme par miracle! Portés merveilleusement par Mia Wasikowska que l’on a déjà vue dans « Alice au Pays des Merveilles » et Henry Hopper, le fils de Dennis à la même intensité que son paternel, les personnages s’attirent et se complètent: lui, fasciné par la mort depuis le décès de ses parents, et elle assoiffée de vie depuis le diagnostic qui la condamne. Doux et léger comme une balade folk, le dernier film de Gus Van Sant est une vraie belle surprise à re(découvrir) dans un Blu-ray aux belles qualités techniques!

LES BONUS:

On trouve sur ce Blu-ray un surprenant montage du film dans une version muette,  quelques scènes coupées dignes d’intérêt et des featurettes quant à elles à l’intérêt relatf!

VERDICT:

Une des jolies surprises de 2011 dans un Blu-ray recommandable!

Disponible en DVD (19,99 euros) et Blu-ray (24,99 euros) chez SPHE



Une réflexion sur “CRITIQUE BLU-RAY: RESTLESS

  1. Pour moi ce film est très difficile à aborder, le propos est tellement lourd et morbide (et probablement réel). C’est un film dénué d’espoir, très froid, du coup je n’ai pas aimé (ce qui n’en fait évidemment pas un mauvais film). A voir avec un moral au top quand même.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s