CRITIQUE BLU-RAY: L’AFFAIRE RACHEL SINGER (THE DEBT)

LE FILM:

En 1965, trois jeunes agents du Mossad -Rachel Singer, David Peretz et Stephan Gold- orchestrent la traque et la capture du tristement célèbre « chirurgien de Birkenau » dans le but de le transférer en Israël où il sera jugé pour ses crimes passés. Mais le détenu tente de s’enfuir et la mission s’achève avec la mort du criminel nazi dans les rues de Berlin-Est. Les trois agents rentrent en Israël où ils sont accueillis en héros.
30 ans plus tard, Rachel est toujours célébrée dans son pays comme un modèle de dévouement et de courage. Et sa fille publie un livre qui relate toute la mission du trio, de l’identification à l’enlèvement, puis à la séquestration du médecin nazi à l’ombre du Mur de Berlin. Mais bien des choses se sont passées depuis. Rachel et Stephan ont été mariés et ont divorcé. Et David n’est toujours pas en paix avec lui-même ni avec Rachel. Un sentiment de doute et d’incertitude plane sur le trio.
Quand Stephan révèle à Rachel l’existence d’un vieil homme en Ukraine qui prétend être le véritable « chirurgien de Birkenau », la possibilité d’une compromission lors de la mission à Berlin-Est et d’un secret qui durerait depuis 30 ans émerge soudain…

Remake de « la dette », film israélien sorti en 2007, « l’Affaire Rachel Singer » (navrante traduction française du plus judicieux The Debt!) entre dans la droite lignée des fictions basées sur l’holocauste comme « Marathon Man » ou encore « The Reader ». Aux commandes du projet, on retrouve John Madden, réalisateur des très moyens « Shakespeare in Love » ou « Capitaine Corelli » qui n’a pas le talent d’un John Schlesinger. Il s’entoure une belle brochette d’acteurs avec la toujours parfaite Helen Mirren, la nouvelle coqueluche Jessica Chastain, Tom Wilkinson ou encore Sam Worthington. Toute la partie flash-back sur la mission est assez réussie, celle qui se passe aujourd’hui un peu moins, en particulier le dernier quart d’heure; le triangle amoureux est également à oublier! Reste tout de même un bon thriller mis en scène honnêtement avec un séduisant casting! Un scénario plus travaillé ainsi qu’un metteur en scène plus ambitieux aurait pu faire de bon divertissement un film coup de poing…

Excellent transfert avec une image de toute beauté (contours et couleurs au top!) et un son ad hoc à préférer tout de même en VO (5.1 dts Hd)!

LES BONUS:

Hormis un commentaire audio du réalisateur et du producteur, on trouve 3 featurettes sans intérêt et la copie numérique du film. Bof!

VERDICT:

Un bon divertissement dans une édition techniquement irréprochable mais qui aurait mérité mieux côté bonus!

Disponible chez Universal Pictures en DVD (19.99 euros) et Blu-ray (24.99 euros).

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s