CRITIQUE BLU-RAY: LES CHAUSSONS ROUGES

Le 9 novembre prochain sort en Blu-ray et double DVD le chef d’oeuvre de Michael Powell et Emeric pressburger, « les chaussons rouges ».

LE FILM:

La danseuse étoile Victoria Page et le compositeur/chef d’orchestre Julian Craster sont engagés par le chef de ballet Boris Lermontov pour mettre en scène un conte d’Andersen, « les chaussons rouges ». Quand Lermontov s’aperçoit de l’idylle entre le chef et l’étoile, il congédie le jeune compositeur qui sera suivi bientôt par sa dulcinée. La colère de Lermontov est alors terrible…

Réalisé en 1949 par les Britanniques Michael Powell et Emeric Pressburger, « les chaussons rouges » est ressorti sur les écrans français en 2010 après le festival de Cannes grâce au travail de Martin Scorsese et de sa fondation qui avait déjà formidablement restauré « le Guépard » de Visconti. Une fois de plus, le résultat est magnifique pour ce film qui reste l’un des favoris de réalisateurs comme Scorsese donc, Spielberg, De Palma ou encore Coppola qui lui rend hommage dans son dernier film « Tetro ».

Film sur l’art et le sacrifice qu’il représente pour ceux qui le font, le film reste très réaliste sur les coulisses du ballet tout en restant empreint d’une atmosphère étrange, proche du fantastique, liée au conte d’Andersen. Pour plus de réalisme, les réalisateurs avaient d’ailleurs tenu à ce que le premier rôle soit tenu par une vraie danseuse et non une actrice, Moira Shearer, fantastique dans le rôle. Bénéficiant d’un somptueux technicolor, magnifié par le travail de restauration, le film connaît son point d’orgue avec une scène de ballet de 17 minutes d’anthologie.

Techniquement, cette édition est un miracle pour les yeux, proposant une explosion de couleurs et le son n’est pas en reste particulièrement dans la version originale. Ce blu-ray est à ce jour certainement l’une des plus belles rééditions de classique sur ce support avec Ben-Hur et Psychose.

LES BONUS:

Une édition riche en bonus avec:

– Une présentation de la restauration par Martin Scorsese (4 mins)

– « Il était une fois les Chaussons rouges » , très intéressant doc dans lequel collaborateurs et proches des réalisateurs reviennent sur le tournage du film et sa sortie (24 mins)

– « rencontre avec Thelma Schoonmaker » dans lequel la monteuse de scorsese qui fut également l’épouse de Powell revient sur le film (7 mins)

-« Ballet flamboyant », un documentaire qui donne la parole à Nicolas le Riche, danseur étoile de l’Opéra de Paris et Mathias Auclair, conservateur de la bibliothèque de l’Opéra de Paris (32 mins)

– la bande-annonce et une galerie photos.

EN CONCLUSION:

Indispensable! L’une des plus belles rééditions sur ce support, merci Carlotta!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s