CRITIQUE: VALSE AVEC BACHIR (2008)

N’ayant pu profiter des places gagnées pour l’avant-première de ce film, j’attendais donc patiemment la sortie dvd de ce film qui, depuis sa sortie, accumule les récompenses dont la dernière en date: le César du Meilleur film étranger! Et je n’ai pas été déçu!

Tout d’abord, il faut souligner la qualité de l’édition dvd dans un sublime écrin garni de planches de la BD et agrémenté de quelques bonus passionnants.

Quant au film, il s’agit d’un récit autobiographique qui prend l’aspect d’un documentaire. Le personnage principal, le réalisateur Ari Folman lui-même, retrouve un ancien camarade avec qui il a combattu dans l’armée israélienne, qui lui raconte ses cauchemars liés au massacre de Sabra et Chatila. Le lendemain, il a des visions qui lui reviennent de cette période tragique. Il va alors se lancer dans une quête afin de retrouver ses souvenirs et va rencontrer d’autres soldats qui lui feront partager les leurs.

Un film formidable sur la guerre et ses conséquences psychologiques! Porté par une magnifique BO, le fim est bourré d’idées de mise en scène et nous bouleverse d’un bout à l’autre. Le film finit de nous assommer avec en guise de conclusion les véritables images du carnage.

A voir absolument: un des plus beaux films de 2008, si ce n’est le plus beau.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s