CRITIQUE: MESRINE (2008)

Pathé Distribution                                La Petite Reine / Roger Arpajou

Ca y est, j’ai enfin les films qui ont valu à Jean-François Richet et à Vincent Cassel les Césars de meilleur réalisateur et acteur de l’année.

La première partie,  » l’instinct de mort » est une vraie réussite. On y assiste aux débuts de la « carrière » de Mesrine, au retour de la guerre d’Algérie, à ses relations difficiles avec son père à qui il reproche d’être faible… Le film démarre par la fin et la mort de Mesrine puis se déroule ensuite chronologiquement jusqu’au séjour canadien du truand.

C’est un film sombre, apre et nerveux porté par un excellent Cassel qui fait froid dans le dos et un très bon Depardieu dans le rôle du truand Guido.

La deuxième partie « l’ennemi public N°1 », est, quant à elle, beaucoup moins bien réussie que la première. Truffée de longueurs, on y découvre Mesrine au top de la célébrité, coursé par le commissaire Broussard (excellent Olivier Gourmet). Le personnage principal est devenu une espèce de bouffon et de ce fait perd un peu de sa crédibilité. Le reste du casting n’est pas une franche réussite. Mathieu Amalric dans le rôle de François Besse a déjà été beaucoup plus convaincant mais le ponpon revient à Gérard Lanvin dans le rôle d’un « vrai » révolutionnaire marseillais orné d’une perruque à cheveux longs! Mais qui a eu cette idée pitoyable! Dès les premiers mots prononcés à la Cantona, on ne peut s’empêcher d’éclater de rire, ce qui n’est pas l’effet recherché!

Une deuxième partie dénuée de toute envergure, frôlant parfois le ridicule; dommage! Peut-être aurait-il fallu se contenter d’une seule partie et élaguer le tout d’une bonne heure! Richet montre en tout cas qu’il a appris à faire du cinéma d’action lors de son séjour aux Etats-Unis!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s