CRITIQUE: CORALINE (2008)

Universal Pictures International France

Coraline Jones est une jeune fille dégourdie. Elle vient d’emménager avec ses parents dans une vieille maison. Ses parents, très occupés, ne s’occupent pas beaucoup d’elle; elle part donc à la découverte de sa nouvelle maison. Elle va trouver une petite trappe dans un mur dans laquelle elle va s’engouffrer. Au bout du chemin, elle se retrouve dans un monde où tout a l’air pareil mais en mieux: sa chambre est magnifiquement décorée, le chat si peu courtois d’habitude est très sympathique et ses parents sont parfaits!

Malheureusement, ses derniers vont petit à petits devenir monstrueux et tenter de retenir Coraline dans ce monde. Elle tente alors tout pour revenir au monde réel et sauver ses parents en danger.

Henry Sellick, à qui l’on doit « l’étrange noël de Monsieur Jack » et « James et la pêche géante » réalise ici un véritable bijou de poésie et d’imagination. Esthétiquement magnifique, il navigue toujours dans cet univers proche de celui de Tim Burton (il produit le film) entre fantastique et conte pour enfants et nous en met plein les yeux avec des trouvailles à chaque plan. Ces merveilles visuelles sont portées par une splendide partition de Bruno Coulais qui s’adapte parfaitement à l’ambiance du film.

Un régal pour les parents et bien sûr pour les enfants (ma fille de 6 ans n’a pas bougé, c’est un signe!).

Publicités

Une réflexion sur “CRITIQUE: CORALINE (2008)

  1. Entièrement d’accord avec ta critique. J’ai beaucoup aimé ce film, dans la lignée du merveilleux « L’Étrange Noël de Monsieur Jack ». Par contre, je trouve pour ma part que cette ambiance à la Edgar Poe, si elle convient aux enfants et aux plus grands, est à déconseiller aux tout petits.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s