CRITIQUE: TOY STORY 3 (2009)

Walt Disney Studios Motion Pictures France

Onze ans après l’opus 2, Andy va rentrer à l’université. Woody, Buzz l’Eclair et leurs amis sont délaissés et se retrouvent à leur grande joie, dans une crèche mais vont très vite déchanter! Lotso, un ours en peluche qui sent la fraise, fait régner la terreur parmi les jouets et les derniers arrivants sont mis à disposition des plus jeunes enfants avec tout ce que cela comporte: bave, casse, bains de peinture… Il faut à tout prix s’enfuir…

Et un chef d’oeuvre de plus! Pixar ne s’arrête jamais! Mais où trouvent-ils toutes ces idées? Le spectacle démarre dès le traditionnel court-métrage traditionnel qui précède chaque long de la firme à la lampe: ultra-inventif! Puis Toy Story 3 commence et passe à la vitesse de (Buzz) l’éclair! Le plaisir de retrouver tous les jouets est intact (j’avoue, j’adore Rex le dinosaure!) et de nouveaux personnages complètent la troupe dont Ken, le fiancé de Barbie, hilarant! Le passage de l’évasion rappelle les classiques du film d’évasion comme « le prisonner d’Alcatraz » et pour finir, on verserait presque sa larmichette! Le film regorge de scènes d’anthologie dont un défilé de mode de Ken  sur la musique de « Chic »qui restera dans les annales!

A peine sortis de la salle, on se prend à espérer un Toy Story 4 avec les enfants d’Andy! Pour toute la famille!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s