CRITIQUE: L’AMOUR C’EST MIEUX A DEUX (2009)

Michel rêve de la renconontre parfaite, fruit du hasard, comme ses parents ou ses grands-parents l’ont connue. Son ami Vincent, lui, pense que les hommes doivent avoir « une bite à la place du cerveau ». Au contact d’Angèle et de Nathalie, ils vont peut-être devoir revoir leurs positions.

Une dizaine d’années après le catastrophique « Trafic d’influences », comédie pas drôle avec Thierry Lhermitte et Gérard Jugnot, Dominique Farrugia repasse derrière la caméra accompagné d’Arnaud Lemort. Le résultat est bien meilleur: le film respecte à la lettre les règles de la comédie romantique (rencontre, séparation, retrouvailles, avec course pour rattraper le train qui part…) mais en y ajoutant une bonne dose d’humour avec des dialogues très souvent hilarants. La bonne surprise, à mon goût, est la prestation de Clovis Cornillac dont je ne suis pas un très grand fan mais qui m’a bien fait rire dans ce film.

Attention, je ne crie pas au chef d’oeuvre mais il y a de quoi passer un bon moment en ces temps maussades!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s